Besoin d'aide ? Contacter un conseillier myGéo™ du lundi au vendredi 8h30-12h30 et 13h30-18h

Vous vendez un terrain destiné à la construction d’une maison individuelle ?

La Loi Elan impose désormais de fournir à votre acquéreur une étude géotechnique de type G1 phases Etude de Site et Principes Généraux de Construction si votre terrain est situé dans une zone d’aléa moyen ou fort au phénomène de retrait gonflement des argiles.

Vous vendez un terrain destiné à la construction d’une maison individuelle ?

Rendez-vous sur le portail Géorisques pour savoir en quelques clics si votre terrain est exposé au risque de retrait gonflement des argiles.

Géorisques

Vous êtes concerné ?

Demandez un devis pour une mission géotechnique G1 PGC

Demande de devis

Diagnostic géotechnique de terrain - Loi Élan

Mes coordonnées

Parcelle de terrain concernée par l’étude

Séparer les numéros par une virgule

A joindre pour préciser votre demande : tout document nous permettant de localiser précisément et d'appréhender le terrain (plans de situation, extraits google, cadastre, plan de division...)

Le poids maximum par fichier est de 10 Mo. Seul les formats JPG, DOC, DWG et PDF sont acceptés.

Ajouter fichier...
 

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de protection des données personnelles

L’étude de sol proposée par myGéo™

Réalisée conformément aux exigences de la norme NF P 94-500 de novembre 2013, notre mission G1 PGC « Loi Elan » consistera a minima en :

  • une visite de site
  • des prélèvements d’échantillons de sol
  • des essais d’identification en laboratoire
  • une enquête documentaire

Cette étude permet « une première identification des risques géotechniques », et fournit « un modèle géologique préliminaire et les principales caractéristiques géotechniques du site ainsi que les principes généraux de construction pour se prémunir du risque de mouvement de terrain différentiel consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols ». Elle vise à « établir les connaissances géologiques et géotechniques permettant de réduire, autant que possible, les incertitudes et risques géotechniques liés au phénomène de retrait-gonflement des argiles sans préjudice des autres aléas géotechniques pouvant exister au droit du projet ».

Pour consulter le contenu des études géotechniques dans le cadre de la loi Elan : cliquer ici !

Ces principes seront ensuite à étudier précisément dans le cadre d’une mission géotechnique de conception de type G2, à la charge de l’acheteur, une fois son projet de construction défini.