Besoin d'aide ? Contacter un conseillier myGéo™ du lundi au vendredi 8h30-12h30 et 13h30-18h

Loi ELAN / retrait-gonflement des argiles :
quelles obligations pour construire ?

Votre projet se situe dans un secteur concerné par la loi Elan soumis à un aléa moyen à fort vis-à-vis du phénomène de retrait gonflement des argiles ? L’étude de sol au stade de votre projet de construction devra être de type G2 en phase avant-projet (G2 AVP) + phase projet (G2 PRO).

Réaliser une étude de sol G2 dans le cadre de la loi Elan vous permettra d’ajuster avec exactitude les fondations à votre projet et aux aléas rencontrés sur votre terrain, et de protéger votre construction. Vous éviterez ainsi tout désagrément ultérieur lié à l’apparition d’éventuelles fissures dans ces zones hautement à risques.

A quoi sert une étude de sol G2 ?

Une étude de sol G2 permet de connaître la nature et le comportement du sol sur lequel vous construisez ou agrandissez votre maison. C’est une étape primordiale dans ce qui constitue bien souvent le projet d’une vie, car elle permet de vous assurer de la pérennité de votre habitation.

Pourtant, l’étude géotechnique est encore trop souvent négligée, alors même que la nature du sol et du sous-sol peut être une réelle menace pour la stabilité de votre projet (affaissement, fissures…).

L’étude de sol myGéo™ G2 vous permet de :

  • concevoir l’ouvrage en tenant compte des risques naturels,
  • garantir un système de fondations adapté à votre projet (type de fondations, profondeur…),
  • minimiser le coût de vos fondations en les optimisant,
  • contracter à un coût réduit une assurance Dommage-Ouvrage, indispensable en cas de malfaçon.

Un bon sol pour une bonne construction

Tutoriel réalisé par l’INC avec l'Agence qualité construction.

Fondations superficielles sans étude de sol préalable : des sinistres coûteux

Plus d’informations

Mission G2 : phase G2 AVP et phase G2 PRO

L’étude de conception géotechnique G2 permet d’élaborer les ouvrages géotechniques de votre projet de construction ou d’agrandissement, et de réduire les conséquences des risques géotechniques identifiés.

Elle se décompose habituellement en deux phases :

  • Une phase d’avant-projet dite G2 AVP, à l’issue de laquelle vous connaitrez les hypothèses géotechniques à prendre à ce stade d'avant-projet, les principes de construction et une ébauche dimensionnelle par type d'ouvrage géotechnique.
  • Une phase de projet dite G2 PRO, qui prend en compte toutes les évolutions de votre projet depuis le moment où vous l’avez esquissé et le moment où vos choix sont arrêtés. Réalisée au stade du projet de la maîtrise d'œuvre, cette phase d’étude précise les choix constructifs des ouvrages géotechniques et leurs dimensionnements définitifs.
    • Cette phase de conception G2 vient s’appuyer sur l’étude géotechnique G1 réalisée préalablement sur votre terrain si celui-ci est concerné par la loi Elan.

Que comprend une étude de sol G2 ?

L’étude de sol G2 prévient les risques liés à votre projet de construction en définissant la conception de votre futur ouvrage et de ses fondations. Elle s’appuie pour cela sur des prestations d’investigations et d’ingénierie.

Etude de sol G2 AVP

(au sens de la norme NF P 94-500 de novembre 2013)

La prestation d’ingénierie :

  • Une étude préalable du site
  • La prise en charge et l’organisation des investigations (forages, essais et, si nécessaire, analyses en laboratoire)
  • Le suivi des investigations, leur dépouillement et leur interprétation
  • La rédaction d’un rapport d’étude par un ingénieur géotechnicien

La prestation d’investigations :

  • Sondages et essais in-situ : sondages de reconnaissance géologiques (sondages destructifs, sondages au tractopelle ou sondages carottés), essais géomécaniques (pressiomètres ou pénétromètres)
  • Essais en laboratoire si nécessaire

Etude de sol G2 PRO

(au sens de la norme NF P 94-500 de novembre 2013)

La mission de conception géotechnique G2 PRO fait obligatoirement suite à la mission G2 AVP.

La prestation d’ingénierie :

  • Synthèse du site
  • Précision sur les méthodes d'exécution pour les ouvrages géotechniques et les valeurs associées
  • Notes de calcul de dimensionnement optimisées pour tous les ouvrages géotechniques

Faites des économies !

Une étude de sol (ou étude géotechnique) n’est pas synonyme de surcoût pour votre construction.

Saviez-vous que le prix d’une étude de sol est généralement largement rentabilisé par les informations obtenues dans votre étude de sol ?

Connaître le sol et le sous-sol vous permettra de réaliser des économies, en optimisant la solution de fondation et en calculant au plus près les matériaux. Il est fréquent, par exemple, que l’étude de sol permette de réduire de plusieurs m³ la quantité de béton utilisée pour les fondations, rentabilisant son coût sur ce seul poste.

D’autre part, certaines compagnies d’assurance habitation consentent une réduction sur l’assurance Dommage-Ouvrage si une étude de sol a été réalisée.

Enfin, l’étude de sol permet de définir la solution de fondation la mieux adaptée à votre projet : inutile de fonder une maison sur pieux ou micro-pieux (solution souvent envisagée en cas de doute sur la capacité portante du sol) si une solution de semelles classiques s’avère suffisante.

Le saviez-vous ?

Le coût de votre étude de sol représentera moins de 1 % de votre budget de construction. L'absence d'étude de sol, une étude de sol incomplète ou le non respect des conclusions d'une étude de sol en phase travaux, sont en partie responsables de près de la moitié des sinistres de maisons individuelles.

Des questions ?

Consultez notre aide en ligne

Votre devis gratuit en ligne

Devis en ligne